Dead Space (Fr)

Dead Space

Ah l’espace, les nouvelles planètes, l’univers, la rencontre avec Dieu, l’aventure !

Tout ça pour finir découpé en morceaux, bienvenu dans Dead Space.

Voici un jeu qui m’a marqué, à tel point que j’en ai fait une adaptation pour Savage Worlds en anglais et en français.

Je me rappelle qu’à l’époque, les jeux réellement d’horreur se faisait rares, et se font toujours rares, puisque trop souvent on dégommait du monstre au shotgun sans trop se poser de questions. Le gore était aussi assez léger et ne consistait qu’en de l’hémoglobine au sol.

Or l’horreur, pour moi en tout cas, ça repose sur deux choses : peu d’armes et une atmosphère dérangeante.

Ma critique portera principalement sur Dead Space 1, les suivants ayant peu à peu glissé vers le bourrinisme avec des armes à foison, et une lassitude qui vient vite à force de cliquer 10 fois par seconde sur sa souris.

Dans le premier, ma scène préférée est au tout début avec la fuite pour entrer dans l’ascenseur, poursuivit par un Slasher et sans défense. Les développeurs auraient pu faire un jeu de course et de fuite dans un vaisseau rempli de monstres, cela m’aurait suffit. Ils ont quand même ajouté des armes pour la suite, mais l’horreur a été préservée.

Déjà, gros point de cohérence scénaristique dans Dead Space, les armes ne sont pas de vraies armes mais des outils, logique puisque vous incarnez un ingénieur. Tout le reste de l’univers se tient de la même manière. Vous jouez un ingénieur qui utilise ses outils pour se défendre contre des monstres qui ont été mis à jour après une opération d’extraction minière. En une seule phrase on a un jeu cohérent et ça fait du bien.

Au niveau du gameplay, ces armes-outils ont donné une autre dimension à l’horreur avec le concept de démembrement. On ne tue pas les monstres en tirant n’importe où ni en faisant des head-shot à la manière d’un FPS de guerre contemporaine, non, on démembre les monstres qui eux-mêmes sont des amas de chair où chaque bras, jambe et tête est une arme.

Vous affrontez donc des trucs horribles, défiant la raison et la logique biologique de la constitution d’un corps. Même le combat ajoute sa pierre à l’édifice de l’horreur et c’est très rarement le cas.

Dead-Space-3

Vous voyez un Slasher courir vers vous, ces deux énormes pinces prêtent à s’abattre, vous lui coupez les jambes pour le stopper dans sa course, avant de vous retourner pour entendre un Lurker prêt à vous tirer dessus…
L’ambiance dans Dead Space est tout le temps horrifique. Les combats sont stressants car l’ennemi est très rapide et très puissant. Chaque monstre est à même de tester votre talent, et quand ils se combinent entre eux, il vous faut être réactif et tactique.

Enfin, c’est sans oublier les AudioLogs qui apportent leur petite touche avec les témoignages de l’équipage décédé du vaisseau ou de la base que vous nettoyez. J’adore ce genre de petits trucs donnant corps à l’univers et permettant de se sentir impliqué par les événements.

Au final, Dead Space 1 est un excellent mélange de combat et d’horreur. Ce jeu a trouvé le juste équilibre entre l’impossibilité d’agir sur le monde (Slender Man) et l’action à outrance où c’est plutôt le joueur qui terrorise les montres (Doom, Resident Evil…).

Jouez-y, et jouez aussi à Dead Space SW, car stresser en groupe c’est mieux 🙂

3 réflexions sur “Dead Space (Fr)

  1. Très bonne analyse. Tu résumes parfaitement ce qu’est Dead Space. Car même si la frontière entre le jeu d’horreur et le shooter est pas toujours facile à cerner, les deux se mélangent très bien ici. Et je dois avouer qu’en tant que jeu d’horreur, Dead Space est quand même très très flippant.

    J'aime

    • Merci à toi.
      Oui le premier Dead Space m’a fait transpirer.
      Je suis un grand fan des jeux d’horreur avec de l’action. Alien vs Predator 2, dans la campagne Marines, réserve quelques scènes sympathiques.
      J’aurais pu parler d’Alien : Isolation aussi, pour dire que s’il fait super flipper, il est aussi super frustrant. Trop de stress, avec un ennemi omniscient, c’est génial sur quelques scènes mais pas sur un jeu entier.
      Me voila avec 2 nouveaux articles à rédiger 😉

      Aimé par 1 personne

Leave a reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s