Mad Max (Fr)

Mad Max

Je suis né un volant entre les mains et un accélérateur collé au pied. Je suis l’aigle de la route !

J’ai vu Mad Max pour la première fois quand j’avais 10 ans. J’étais en France (je vivais au Canada à l’époque) chez mon oncle. Il avait la cassette de Mad Max 2 et mon père me l’a conseillé en me disant que j’aimerais ce film, et il avait vu juste !

Enfant je voulais être designer automobile et j’ai toujours apprécié les jeux vidéos tels que Twisted Metal ou Carmageddon. Mad Max était donc naturellement le type de film que je devais aimer.

L’ambiance, l’atmosphère. Si vous avez lu mes articles précédents, vous savez que je prête beaucoup d’importance à l’atmosphère. Pour moi, c’est le plus important. Dans Mad Max, l’ambiance est remarquable dans sa tristesse et sa solitude. Ce désert, cette chaleur, aucune activité humaine en vue, uniquement des routes dégradées pour des voitures endommagées conduites par des individus brisés.

Le personnage de Mad Max est unique dans son genre. Pas vraiment un héros, pas vraiment un mauvais type, pas vraiment le meilleur guerrier, seulement un survivant parmi d’autres avec assez de chance pour rencontrer les bonnes personnes au bon moment, et aussi les mauvaises !

A propos des personnages, on est dans le style des années 70-80, donc un style Punk et ça fonctionne très bien. Des groupes de pilleurs et de violeurs cinglés au volant de leurs véhicules diaboliques à la recherche de chair fraîche et de pétrole.

Sur la quadrilogie.
Le premier film est entièrement tourné vers Max et sa descente aux enfers au sein d’un monde décadent.
Le deuxième traite de ce monde post-apo cruel et de la solitude de Max et de tous ces gens plutôt bons qui avaient auparavant une vie normale.
Le troisième est… particulier. L’idée est intéressante, un monde post post-apo avec une nouvelle société tribale utilisant peu de technologies, mais je n’aime pas beaucoup ce film, même si on retrouve certains de ses éléments dans le nouveau Mad Max : Fury Road.
Le quatrième, le nouveau Mad Max, est le pour moi le meilleur, et pas seulement pour ses effets spéciaux. La direction artistique est géniale avec le Culte du V8, la peinture chromée et le « Vous êtes témoin » avant de mourir. Ils ont crée dans ce film un monde complet, pas seulement une destinée individuelle à travers un désert.

Le quatrième film est donc différent de ses prédécesseurs, surtout parce que nous avons pu découvrir un monde complet avec ses propres règles, pas uniquement une histoire individuelle avec quelques cinglés pour la meubler. Cela donne de la profondeur au monde de Mad Max, assez unique dans son genre de monde post-apo avec des voitures de combat s’étripant pour du pétrole.
J’apprécie toujours les deux premiers parce qu’on peut y voir les origines de Max et pourquoi il est devenu un loup-solitaire.
Ils sont tous bons et pour vraiment appréhender cet univers, vous devez les avoir tous vus.

Je dois vous laisser, j’entends un V8 au loin, sûrement des Wars Boys attirés par la lumière de mon écran d’ordinateur…

Leave a reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s