The Neon Demon (Fr)

The Neon Demon

Comment écrire un article sur ce chef-d’oeuvre sans vous montrer le Démon 😉

J’ai regardé ce film par simple curiosité et sans savoir qu’il avait été réalisé par Nicolas Winding Refn, je voulais simplement voir un film d’horreur original et il m’a semblé pas mal. Par conséquent, je me suis vraiment laissé guider par le film et son histoire sans aucune attente.

Je dois bien avouer que ce film m’a fasciné. La manière dont il a été tourné, son esthétique (pas à cause des mannequins) avec le contraste des couleurs et l’utilisation de la lumière, les personnages semblant toujours instables, et bien sûr le tournant dramatique que prend la fin de l’histoire.


Ce film est assez lent, c’est un film de Winding Refn, vous allez donc suivre l’histoire des personnages à leur propre rythme, pas au rythme du script. Mais j’aime les films lents, j’adore Blade Runner !

La première partie tourne autour du monde de la mode, mais l’atmosphère est toujours tendue, on ne s’ennuie donc pas, vous êtes toujours en train de chercher le truc qui cloche chez les personnages, il y a un certain malaise.
Cette sensation provient du fait que vous suivez la vie de Jesse (Elle Fanning), une adolescente (17) qui souhaite devenir mannequin à Los Angeles, la cité du vice. Vous êtes donc aussi fragile qu’elle, perdu dans cette métropole gigantesque remplie de personnes étranges, surtout dans le milieu de l’art où elle évolue.

Vous observez ensuite la jalousie qui prend de plus en plus d’importance dans le coeur des autres mannequins, puis de tout le monde.
Il y a quelque chose de cannibale dans ce film, et pas seulement à la fin ! Dès le début, tout le monde la veut, veut la sentir, la toucher, voire être elle, et à la fin…
Elle rend totalement fou les gens autour d’elle, malgré elle, sans jamais voir le danger.

Ce film est difficile à regarder à la fin, vous ne pouvez pas devenir ce qu’il va arriver. Mais il le vaut bien.
La brutalité de la fin est accentuée par le fait que tous les personnages principaux sont des femmes, mannequins ou artistes, vous ne vous attendez donc pas à voir ce que vous voyez de leur part.

Que dire de la maquilleuse, assez gentille et mignonne pour la majeure partie du film, qui devient une vraie psychopathe vers la fin, et on la voit nue, horrible, telle qu’est son âme.

Winding Refn utilise quelques astuces pour souligner l’histoire et nous guider. Les couleurs passent du bleu au rouge, l’apparence de la maquilleuse change. Cela renforce l’intrigue et la rend plus angoissante et éprouvante.


Le scénario est remarquable, tout comme le sont le tournage et le montage. C’est un film particulier, je dois bien l’admettre, moins accessible que Drive qui n’était déjà pas un film très grand-public.
Mais il nous enseigne quelque chose sur l’humanité et sa part naturelle de méchanceté et de folie. Il nous montre aussi la cruauté et la brutalité de Los Angeles et de l’industrie de la mode. Tous deux sont l’Enfer pour une personne talentueuse, gentille et naïve.

On voit comment une histoire banale, une fille qui veut vivre sa vie dans une grande ville pleine de potentiel, peut dégénérer d’une manière que l’on ne peut anticiper. Cela nous montre aussi comment une personne gentille peut être sacrifiée par une meute de loups, car ils partagent tous un intérêt commun contre elle, malgré le fait qu’ils se détestent entre eux.
Une personne naturellement douée peut déranger l’équilibre que des gens moins doués ou compétents ont construit, ils peuvent donc vouloir éliminer cette menance pour maintenir leurs vies telles qu’elles sont.

On peut aussi y voir un sacrifice, le sacrifice d’une femme vierge pour bénéficier de ses talents. Cela nous ramène aux traditions tribales partagées par les hommes pendant des millénaires.

Au final, ce film est extrême, et on connait tous comment cela peut être difficile de changer les règles d’une famille, d’une organisation, ou encore pire, d’un pays, car les gens veulent toujours continuer à vivre selon les mêmes règles.

Nicolas Winding Refn est un grand scénariste et réalisateur, et j’espère que d’autres excellents films comme The Neon Demon sortiront à l’avenir.

Si vous l’avez vu, laissez un commentaire pour partager votre ressenti 😉


Savage Worlds

Cannibalisme

Une règle rapide pour gérer le cannibalisme, par exemple si vos joueurs terminent leur voyage dans un désert, ou décident de manger quelqu’un pour absorber ses pouvoirs.

Puisque le cannibalisme est difficilement supportable, il y a des risques à manger quelqu’un d’autre, surtout si c’est votre compagnon.

Si vous laissez les joueurs décider si leur personnage peut manger quelqu’un, aucun jet de dé n’est nécessaire. Si vous voulez savoir si leur personnage est capable d’endurer un tel acte, alors ils font un jet d’Esprit contre une difficulté de 4 pour un inconnu, et de 6 pour un compagnon. Avec un échec, leur personnage préfère mourir de faim plutôt que de manger de la chair humaine.

Un gueuleton cannibale est suivi par un jet d’Esprit et un jet de Vigueur à 4.
Avec un échec sur le jet d’Esprit, le personnage ne supporte pas son acte, le joueur lance alors un d6.

1 : Le personnage devient fou et n’est plus jouable. S’il le peut, il se suicide.
2 : Le personnage réduit sa valeur d’Esprit, par exemple de d6 à d4. S’il est déjà à d4, il devient fou et n’est plus jouable. S’il le peut, il se suicide.
5-6 : Le personnage est seulement secoué pour le reste de la journée.

Avec un échec sur le jet de Vigueur, le personnage ne parvient pas à digérer la chair humaine, le joueur lance un d6.

1 : Le personnage subit un choc anaphylactique, son corps est pris de spasmes pour les 4 prochains rounds, avant de mourir.
2-3-4 : L’estomac du personnage ne peut vraiment pas digérer, il vomit pour les prochaines 24 heures et ajoute un point de fatigue à cause des vomissements, et un autre point à cause de la déshydratation.
5-6 : Le personnage est secoué pour le reste de la journée.

Si le personnage est secoué physiquement et psychologiquement, il subit un malus de -2 à tous ses jets.

Laissez-moi un commentaire sur l’instant cannibale de votre partie 😉

Leave a reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s