Massacre à la Tronçonneuse

The Texas Chainsaw Massacre

Deux films essentiels, le premier sorti en 1974 et le second en 2003.
Tout le monde connait, même sans avoir vu les films, Massacre à la Tronçonneuse, ce film a rendu célèbre la tronçonneuse !

Mais je dois d’abord vous présenter la vraie histoire derrière ces films, car il y en a une…

La vie d’Edward Gein

Le film ne fait que s’inspirer de la vraie vie d’un homme qui, comme d’habitude pour les meurtriers, a eu une enfance difficile et de nombreux problèmes avec sa mère.

Sa mère était très pieuse et son père alcoolique. Il avait aussi un frère, Henry, mort en 1944 dans un incendie de forêt, et peut-être tué par Edward.

Sa mère était très possessive et voulaient les prémunir du danger qu’incarnaient les filles faciles. Lui et son frère ont donc grandi sans connaître d’autres femmes que leur mère, flippant…

Leur père est mort en 1940 d’une crise cardiaque, et leur mère d’un cancer en 1945. Après sa mort, il arrêta de travailler à la ferme et commença à lire des livres sur l’anatomie humaine.

Il commença aussi à déterrer le corps de femmes au cimetière pour leur prélever leurs parties génitales, leurs poitrines…
A partir de 1954 il tua des femmes dans le but de les éventrer, les démembrer, les dépecer et conserver certaines parties de leur corps au réfrigérateur : oreilles, organes génitaux…
Il se fabriqua aussi une robe avec leur peau pour se déguiser, s’habiller comme une femme, avec une vraie poitrine…

Son dernier meurtre eu lieu en 1957 (Bernice Worden), et grâce à une erreur son fils pu faire venir la police au domicile d’Edward. Cela mis fin à son délire morbide.

Il fut condamné à la prison à vie mais déclaré fou, donc il termina enfermé dans un asile psychiatrique jusqu’en 1984 où il mourut d’un problème cardiaque.

Il n’a jamais utilisé une tronçonneuse, mais on peut assez facilement comprendre comment cette histoire a pu être une source d’inspiration pour les films.

The Texas Chainsaw Massacre

Le film de 1974 a posé les bases du style slasher dans le genre horreur :

  • Un tueur plus proche de la bête que de l’homme, tuant froidement…
  • des étudiant(e)s assez beaux/belles et peu vêtues…
  • avec des outils manuels ou électriques…
  • dans une violence et une brutalité inouïe.

Tous ces éléments ont été réunis sous un angle documentaire pour vous faire croire que vous seriez le prochain sur la liste des victimes.

Le film de 2003 a suivi les mêmes règles en écartant l’angle documentaire pour davantage se concentrer sur l’action.

Massacre à la Tronçonneuse est une oeuvre essentielle du genre horreur, la pierre angulaire du genre slasher.

Prenez donc garde dans les bois, après tout, le bûcheron que vous croiserez est peut-être un tueur psychotique 😉

Savage Worlds

Si vous voulez jouer une partie où vous devrez essayer de survivre face à Leatherface, vous avez tout ce qu’il vous faut ici 🙂

Le mec costaud

Attributs : Agilité d6, Intellect d4, Âme d4, Force d8, Vigueur d8
Compétences : Escalade d8, Conduite d4, Combat d8, Intimidation d4, Crochetage d4, Perception d4, Tir d6, Lancer d6
Charisme : 2, Allure : 6, Parade : 6, Résistance : 6
Handicaps : Loyal, Têtu
Atouts : Séduisant, 1 atout de combat
Equipement : Rien, vous êtes une victime

La fille belle

Attributs : Agilité d8, Intellect d6, Âme d8, Force d4, Vigueur d4
Compétences : Escalade d4, Conduite d4, Combat d6, Soins d4, Crochetage d6, Persuasion d8, Tir d4, Lancer d6
Charisme : 2, Allure : 6, Parade : 5, Résistance : 4
Handicaps : Loyale, Prudente (pour jouer la fille qui survie) ou Ignorante (pour jouer l’idiote)
Atouts : Séduisante, 1 atout de combat (pour jouer la fille qui survie) ou Très séduisante (pour jouer l’idiote)
Equipement : Rien, vous êtes une victime

Le geek

Attributs : Agilité d4, Intellect d8, Âme d8, Force d4, Vigueur d6
Compétences : Escalade d4, Conduite d4, Combat d4, Recherche d6, Connaissance d8 (Légendes urbaines), Crochetage d4, Perception d4, Tir d4, Sarcasme d8, Lancer d4
Charisme : 0, Allure : 6, Parade : 4, Résistance : 5
Handicaps : Frêle, (Obèse ou Moche ou Anémique), (Bavard ou Bizarrerie)
Atouts : Sixième Sens, Vigilant, Chanceux
Equipement : Rien, vous êtes une victime

Le faux flic

C’est un PNJ Joker.
Attributs : Agilité d8, Intellect d8, Âme d8, Force d8, Vigueur d8
Compétences : Escalade d8, Conduite d8, Combat d8, Intimidation d10, Perception d8, Tir d10, Discrétion d6, Lancer d8, Pistage d8, Sarcasme d8
Charisme : -2, Allure : 6, Parade : 6, Résistance : 6
Handicaps : Sanguinaire, Sale Caractère
Atouts : Vif, Combatif, Frappe Eclair, Increvable, Tireur d’Elite, Sans Pitié, Volonté de Fer
Equipement : Une matraque, un S&W (.357), une vieille voiture de police

Leatherface

C’est un PNJ Joker.
Attributs : Agilité d8, Intellect d4, Âme d10, Force d12+2, Vigueur d12+2
Compétences : Combat d12, Intimidation d12, Perception d12, Pistage d12
Charisme : -6, Allure : 8, Parade : 8, Résistance : 10
Handicaps : Très moche, Sanguinaire, Sale Caractère
Atouts : Enragé, Costaud, Contre-attaque, Frappe éclair, Frénésie, Increvable, Tête Froide, Nerfs d’acier trempés, Sans Pitié, Balayage, Arme fétiche adorée, Coup Puissant
Equipement : Tronçonneuse, un masque en cuir humain

Ce n’est pas un setting où vos joueurs peuvent espérer survivre comme dans d’autres jeux. Vous pouvez jouer au maximum avec 5 joueurs, et pouvez ajouter des PNJ secondaires.
Essayez de diviser le groupe de PJ, leur seul espoir est soit de se trahir entre-eux, soit de réellement la jouer en équipe, mais qui va survivre ?

2 réflexions sur “Massacre à la Tronçonneuse

  1. J’émets quelques doutes sur Savage Worlds pour le coup qui donne trop l’avantage aux PJs.
    À mon avis soit il faudrait utiliser les règles de l’Appel de Cthulhu, soit encore mieux : ne pas donner de fiche de personnage aux joueurs et utiliser ce qu’on veut comme règle.
    Enfin il y a aussi pleins d’autre possibilités…

    Aimé par 1 personne

    • Le mieux pour un tel scénario est le système Sombre de Johan Scipion.
      Mais SW est utilisable :
      – Les stats de Leatherface sont très avantageuses.
      – Ne pas donner de jetons aux Joueurs.
      – Réduire le dé Joker à 1d4 au lieu de 1d6.

      La ça devient très dur puisqu’on retire ce qui donne l’avantage aux joueurs.
      A playtester, mais au feeling je pense que Leatherface peut facilement en découper un en une ou deux attaques 🙂

      Aimé par 1 personne

Leave a reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s