Quel logiciel de PAO pour vos JdR ?

Layout

Cet article traite de ma propre expérience en tant que créateur amateur de jeux de rôle et de settings depuis quelques années

C’est dommage que tant de contenu gratuit sur le jeu de rôle ne profite pas d’une mise en page correcte, surtout vue la facilité pour en réaliser une.

Une mauvaise mise en page décourage le lecteur et je pense que lorsqu’on partage ses créations, c’est dans le but qu’elles soient lues, pas mises de côté et oubliées car illisibles.

Je vais donc partager avec vous mon expérience personnelle sur les logiciels que j’utilise.

LibreOffice / Word

Le plus basique, celui que beaucoup de gens croient savoir utiliser mais dont peu en sont vraiment capables.
Word est parfait pour contenir un maximum de texte et pour mélanger rédaction et mise en page au fur et à mesure de son travail.
Son homologue gratuit est LibreOffice.
Vous écrivez, vous mettez en page, vous écrivez à nouveau, le document évolue de manière organique.

Vous pouvez obtenir quelque chose de correct (couleur d’arrière-plan, un en-tête avec votre image…) en utilisant un logiciel facile à prendre en main.
Des centaines de tutoriels sont en ligne, vous ne serez donc pas livré à vous-même.

Si vous manquez de temps, ne voulez ou ne pouvez pas créer une mise en page élaborée, faites au moins attention à votre travail avec Word car ce logiciel vous permet de concevoir un document sympa pour un contenu gratuit.

Publisher

Publisher ressemble un peu à Word mais est moins aisée dans la prise en main. C’est un logiciel de PAO léger qui peut aller bien plus loin que Word.

Vous placez vos zones de texte et images où vous le voulez. Vos pages n’ont pas à avoir la même mise en page. Vous gérez et déplacez facilement vos images et textes.

En revanche, vous n’allez pas écrire directement dans Publisher, ce serait fatigant et contre-nature. Vous aurez donc besoin d’un logiciel de traitement de texte avant de travailler la mise en page avec Publisher.

C’est un bon logiciel si vous avez le temps et l’envie de réaliser une mise en page plus attrayante.

Impress / Powerpoint

Pourquoi voudrais-je concevoir une mise en page avec un logiciel de présentation ?

Parce qu’ils sont sympas à utiliser et très efficaces si vous voulez concevoir quelque chose d’original et de facilement consultable sur smartphone ou tablette.

La taille des diapositives (feuilles) est petite, ce qui est idéal pour les smartphones et tablettes, et vous pouvez aisément obtenir un PDF très facile à lire.

Bien évidemment, ce n’est pas commun, et  vous aurez aussi à écrire au préalable votre texte avec un logiciel de traitement de texte. Mais comme Publisher, vous déplacez facilement vos zones de texte et vos images, prenez donc le temps d’essayer !

Scribus / InDesign

Le dernier et le plus puissant des logiciels de PAO, Scribus et InDesign.

Avec ce genre de logiciels, votre seule limite est votre imagination, à condition d’y consacrer du temps si vous envisager une mise en page de haute qualité. Vous pouvez réaliser une mise en page simple et légère, mais Scribus ou InDesign sont-ils alors les meilleurs choix ?

Si vous voulez publier des jeux de rôle ou des settings (gratuit) de fan en lien avec un jeu édité, avec une grande qualité, c’est le genre de logiciel qu’il vous faut.

Inkscape / Illustrator

On quitte les logiciels de mise en page pour parler des logiciels de création graphique vectorielle que sont Inkscape et Illustrator.

Vous pouvez créer des mises en page / des design avec ces logiciels puis les importer dans Scribus ou InDesign. Je préfère personnellement les utiliser pour concevoir les feuilles de personnage.

Une bonne feuille de personnage doit être une oeuvre d’art, c’est le premier contact qu’auront vos joueurs avec le jeu, la seule présence matérielle du monde dans lequel ils vont évoluer. Les feuilles de personnage sont pour moi essentielles, j’y accorde toujours beaucoup d’attention.

Avec un logiciel de création graphique vectorielle, il est très aisé (une fois que vous savez comment utiliser le logiciel) de créer des feuilles de personnage efficaces. Si vous ne pouvez pas les utiliser, faites de votre mieux avec Word ou Publisher.

Vous pouvez aussi utiliser ces logiciels pour concevoir des cartes.

Gimp / Photoshop

Gimp et Photoshop sont des logiciels de dessin assisté par ordinateur, donc dédiés au travail artistique.

Une fois que vous avez conçu votre feuille de personnage avec Inkscape ou Illustrator, vous pouvez y ajouter des effets que vous ne trouverez que dans Gimp ou Photoshop.

C’est la cerise sur le gâteau, l’ultime touche pour créer une magnifique feuille de personnage ou carte.

Si vous voulez partager votre propre expérience, n’hésitez pas à laisser un commentaire 😉

4 réflexions sur “Quel logiciel de PAO pour vos JdR ?

  1. Très intéressant ! J’en ai testé des logiciels, et même été formateur pour certains d’entre-eux… Et finalement j’en reviens presque toujours aux mêmes, voici ce que j’en pense :
    – LibreOffice (ou OpenOffice) : pratique parce que gratuit, mais hélas peu intuitif surtout si on utilise depuis longtemps Word dans le cadre professionnel (comme beaucoup de monde). Néanmoins LibreOffice (ou OpenOffice) possède une très large communauté d’utilisateurs, et une fois qu’on a compris le truc, c’est un ensemble très puissant.
    – Word : indispensable de savoir s’en servir. Pratique pour saisir son texte avec un minimum de mise en forme et ensuite l’exporter vers un autre logiciel. Rapide, efficace, mais attention, limité dès qu’on cherche à faire une mise en page un peu complexe (colonnes, images, tableaux, etc…)
    – Publisher : mon préféré… je l’utilise depuis fort fort longtemps… depuis qu’il existe en somme. Ce qui fait que je l’utilise presque de manière naturelle. J’adore, même s’il n’est pas parfait. Il fait le boulot, et même s’il est déconseillé de tenter de l’utiliser de manière pro (ce n’est pas InDesign).
    – PowerPoint/impress : j’avais jamais pensé m’en servir pour des accessoires de jdr… à réfléchir.
    – Scribus : c’est vrai qu’il est très bien… sauf qu’il demande beaucoup, beaucoup d’investissement en temps dans la préparation. J’ai tenté plusieurs fois de faire des mises en page complète de documents… et je suis revenu à Publisher… mais c’est juste parce que c’est plus facile pour moi.
    – InDesign : rien à dire, c’est presque le top… Mais il faut une formation solide.
    – Inkscape et/ou illustrator : Rien à dire dessus, j’ai reçu la formation, mais je n’ai jamais utilisé très longtemps, et c’est vraiment des logiciels pour les pros.
    – Gimp/Photoshop : Je connais et utilise Photoshop depuis très très longtemps. Même si je n’en utilise qu’un faible pourcentage de ses fonctionnalités, je le trouve facile et pratique à utiliser. Là aussi, il y a des ressources vraiment très larges à trouver via internet. The Gimp pareil, mais je connais moins bien et du coup, j’ai tendance à faire comme si c’était Photoshop, et ce n’est pas une bonne idée. J’utilise aussi PhotoFiltre dans sa version gratuite et c’est vraiment bien, mais pas aussi puissant que les deux autres, néanmoins, c’est un outil pratique.

    Aimé par 1 personne

Leave a reply

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s